Epilation lumière pulsée: tout ce qu’il faut savoir!

Plus besoin de souffrir pour être belle avec l’épilation à lumière pulsée. Et cela tombe bien car nous en avions assez d’être torturées par les odieuses bandelettes de cire qui nous arrachent les poils et nous n’en pouvions plus des crèmes et des rasoirs car leur effet est de très courte durée.

Grâce à l’épilation lumière pulsée nous pouvons aujourd’hui avoir des jambes de danseuse et des cuisses lisses comme la soie par une technique qui est très peu gênante et presque indolore. A suivre, une liste de questions/réponses sur l’épilation à lumière pulsée, ses avantages et ses possibles inconvénients.

Comment ça marche?

L’appareil IPL diffuse une lumière invisible qui passe à travers la peau sans pourtant l’abîmer ni la brûler. Cette lumière est ensuite absorbée par le poil et transformée en source de chaleur qui détruit le bulbe. La zone traitée est refroidie par un fluide cryogénique ou une ventilation d’air afin de contraster la chaleur de la lumière IPL et d’éviter au maximum des possibles rougeurs.

Faut-il prendre des précautions spécifiques avant de commencer un traitement d’épilation à lumière pulsée?

Oui, il faut tout d’abord impérativement éviter de s’exposer au soleil dans les semaines qui précèdent une séance d’épilation à lumière pulsée car la principale contre-indication de cette épilation est la peau bronzée. En outre, un jour avant la séance il faut également raser la zone à traiter.

Quelle est la durée de traitement de l’épilation à lumière pulsée?

L’épilation à lumière pulsée est un travail de longue haleine. Tout comme pour l’épilation au laser cette technique nécessite d’un nombre de séances a répéter. Puisque les séances doivent être espacées dans le temps avec des pauses de huit à dix semaines entre l’une et l’autre, il faudra prévoir environ une année pour avoir un corps parfaitement épilé. Moins efficace dans la durée que le laser, les poils peuvent se représenter sur un espace de trois à quatre ans après une épilation à lumière pulsée.

Découvrez notre guide d’achat du meilleur épilateur lumière pulsée

Quelles sont les éventuelles contre-indications?

L’épilation à lumière pulsée peut présenter quelques inconvénients. Sur une peau très sensible des érythèmes peuvent paraître après une séance IPL avec des rougeurs plus ou moins diffuses. La couleur de la peau peut aussi se modifier légèrement et dans certains cas des ampoules peuvent aussi paraître.

Faut-il consulter un dermatologue avant de commencer un traitement d’épilation à lumière pulsée?

Oui, il est plus que conseillé de demander conseil à un dermatologue qui pourra juger si votre peau ne présente aucune contre-indication spécifique à ce type de traitement.

Peut-on traiter chaque zone du corps par l’épilation à lumière pulsée?

Seulement l’arcade des sourcils ne peut pas être traitée par l’épilation à lumière pulsée, alors que tout le reste du corps peut être épilé sans problèmes par cette technique.

L’épilation à lumière pulsée, est-elle vraiment radicale et définitive?

Non, les résultats de l’épilation à lumière pulsée indiquent une moyenne de réussite entre 60 et 80% de poils éliminés sur les zones traitées et les poils peuvent repousser sur un espace de trois à quatre ans après une épilation IPL. Il s’agit d’un traitement esthétique bien moins violent que l’épilation au laser qui est plus douloureuse et qui peut être effectuée uniquement par un dermatologue spécialiste.

Y a-t-il des contre-indications pour des peaux à tendance sèche?

Non, il n’y a aucune contre-indication spécifique par rapport au type de peau à traiter cependant les deux consignes impératives à respecter sont l’absolue absence de poils lors du jour du traitement et la précaution de ne pas exposer les zones à traiter au soleil. Un bon dermatologue refusera d’effectuer une épilation à lumière pulsée en présence d’une peau non rasée et bronzée.

Découvrez notre guide d’achat du meilleur épilateur lumière pulsée

Donnez-nous votre avis

Ecrire un commentaire