De la méthode d’épilation la plus naturelle aux toutes dernières technologies, les techniques d’épilation diffèrent au gré des caractères et des habitudes de chacune. Selon que vous soyez pressée ou douillette, que vous recherchiez une méthode douce ou radicale, découvrez le moyen le plus adapté à vos besoins pour venir à bout de votre pilosité. Cet article n’a pas vocation à comparer les différentes techniques d’épilation, mais juste à présenter ce que vous pourriez utiliser pour avoir une peau lisse et sans aucun poils selon votre mode de vie.

L’épilation au rasoir (qui n’est pas une vraie épilation)

Simple ou électrique, le rasoir est un indispensable lorsque l’on cherche à se débarrasser de ses poils rapidement, discrètement et sans perte de temps. Grande alliée de la dernière minute, l’épilation au rasoir est aussi la plus indolore et la plus facile à réaliser soi-même, tout en économisant les frais que génèrent les soins en institut.

Le rasoir ne permet toutefois pas de retirer le bulbe du poil. Il se contente de le couper à la surface de la peau, ce qui le rend plus épais à sa repousse. Celle-ci est d’ailleurs plus rapide, ce qui augmente la fréquence de rasage, au détriment des peaux sensibles. La peau n’est pas toujours douce, en raison des poils incarnés causés par le rasage, et le passage du rasoir est souvent à l’origine de petites entailles et coupures. Dans les zones du corps les plus sensibles, il est fortement déconseillé de recourir au rasoir, voire interdit sur le visage pour éviter une barbe naissante.

On vous conseille tout de même de jeter un oeil au rasoir électrique pour femme 

La crème dépilatoire : pratique mais non durable

Solution chimique qui dissout la tige du poil à la surface de la peau, la crème dépilatoire est tout aussi simple d’utilisation que le rasoir et reste indolore. La différence principale entre les deux méthodes réside dans le fait que le poil ne repousse pas aussi vite lors d’une épilation à la crème, et il n’est pas aussi dru qu’après un rasage.

Il faut toutefois être vigilante lorsque l’on utilise une nouvelle crème dépilatoire. Sa composition chimique lui confère un fort potentiel irritant, et il est recommandé d’effectuer un test d’allergie au préalable pour éviter les rougeurs et les irritations à son contact. Il faut aussi noter que les crèmes dépilatoires, bien que parfumées, dégagent une forte odeur plutôt incommodante et que la partie traitée peut être photosensible durant les heures qui suivent son application.

L’épilation à l’épilateur électrique : 3 semaines de tranquilité pour un investissement minine

Ces appareils ont l’avantage de déraciner les poils plutôt que de les couper, ce qui ralentit considérablement leur repousse tout en laissant la place à des repousses plus fines et moins fournies. Ce traitement est rapide, et s’applique aisément et en tout temps grâce au format pratique des épilateurs électriques.

Bien que faciles à transporter, ils sont néanmoins si bruyants qu’ils n’offrent aucune discrétion aux personnes qui y recourent. La partie traitée reste douloureuse durant plusieurs minutes, et des rougeurs et des poils incarnés surgissent rapidement chez les personnes ayant un épiderme délicat.

Pour en savoir plus : Quel épilateur électrique choisir ?

L’épilation à la cire chaude ou froide : déconseillée pour les plus douillettes mais durable

Chaude, tiède ou froide, la cire est un incontournable pour celles qui recherchent une peau douce à l’approche des beaux jours. Souvent pratiquée en institut pour obtenir des résultats impeccables, l’épilation à la cire offre des résultats durables qui réduisent la fréquence des soins, et les poils qui repoussent sont de plus en plus fins au fil des séances. La cire froide est très bien tolérée par les peaux sensibles, mais elle reste difficile à utiliser pour les non initiées et l’épilation au sucre, similaire à la cire, possède un potentiel irritant encore moins important, ce qui a maintenu sa popularité depuis des centaines d’années.

À l’inverse, la cire chaude est à déconseiller pour les peaux fragiles, ainsi que pour celles qui connaissent des problèmes de circulation sanguine. L’épilation à la cire ne peut être utilisée que si le poil est assez long pour être attrapé, et son application est douloureuse, principalement lors des premiers soins, avant que le poil ne s’affine. Pour les plus douillettes, la simple vue de la cire fait dresser les poils sur la tête.

En savoir plus : On a testé pour vous le chauffe cire Gigi

L’épilation semi-permanente à la lumière pulsée : La meilleure solution d’épilation durable pour un coût dérisoir

Proche de la technique du laser, une impulsion lumineuse qui se transforme en chaleur vient détruire le follicule pileux à travers la mélanine qu’il contient. De la même manière, il fait prévoir de nombreuses séances d’intervention. Les risques de brulure sont toutefois largement diminués et le traitement mieux toléré dans son ensemble.

Il peut toutefois provoquer des rougeurs et des picotements, et il est suggéré de ne pas exposer la partie traitée au soleil pour éviter les risques d’inflammation. La douleur peut se faire ressentir chez certaines, malgré une efficacité limitée sur les poils blancs ou clairs qui ont moins de mélanine.

Ces techniques présentent toutes des avantages et des inconvénients que l’on doit considérer lorsque l’on souhaite se débarrasser de ses poils disgracieux. En choisissant celle qui vous convient le mieux, vous êtes à un poil près d’obtenir une peau douce pour l’été.

Pour aller plus loin : Notre comparatif des meilleurs épilateurs IPL de l’année

Les solutions d’épilations définitives pour celles qui ont beaucoup d’argent….

L’épilation définitive à l’électrolyse : Pour les gros budgets!

Cette méthode consiste à envoyer un bref courant électrique au bulbe pileux, et à déraciner un poil après l’autre, et ce, dans toutes les parties du corps. La repousse est bien plus longue, et le résultat précis, laissant une peau douce et nette.

Cette solution peut néanmoins s’avérer chronophage et son utilisation se limite donc souvent à de petites zones telles que le visage ou encore les aisselles. Les nombreuses séances nécessaires pour obtenir des résultats en font une solution peu économique, et elle reste peu utilisée de nos jours.

L’épilation définitive au laser : Ca coûte TRES cher mais c’est radical

L’épilation au laser vient à bout de tous les poils du corps, hormis dans le contour des yeux (et heureusement…). S’attaquant directement au follicule pileux, elle en détruit la mélanine, ce qui en fait un traitement particulièrement efficace sur les poils foncés et en cours de repousse. Plusieurs séances sont nécessaires pour venir à bout de tous les poils dans une même surface.

L’application de cette méthode, lorsque réalisée par un professionnel, peut nécessiter une anesthésie locale pour mieux supporter la douleur, et elle provoque quelquefois des rougeurs et des gonflements, voire des brulures par endroits. La fréquence des séances peut donc décourager les plus douillettes et agresser les peaux sensibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.